Les Dessins automatiques

Avant de parvenir à mettre en place sa propre technique, Regner a vécu une longue période d’apprentissage puis de développement, constituée d’expériences et d’influences diverses. Parcours qui à plusieurs reprises l’a conduit à remettre en cause sa manière de peindre, de manière radicale ou partielle. Jusqu’à la fin de sa vie, Regner aura cherché à saisir le fonctionnement de l’inconscient principalement de manière personnelle par son œuvre, mais aussi à travers diverses expériences et apprentissages.

Son approche de la psychanalyse a été essentiellement intuitive et de ce fait, étudiée de manière autodidacte comme en témoignent les multiples ouvrages sur le sujet découverts dans sa bibliothèque. Cet artiste aux multiples facettes ne manque pas d’intriguer par sa singularité. Sa devise « Se connaître, être et non paraître » empruntée à Robert Lallemand alchimiste du XVme siècle, qu’il a inscrite en lettres d’or sur fond noir, surplombe la galerie de son atelier à Bayeux.

Il semble que les différents éléments qui vont composer sa technique, aient été présents, très tôt. Comme si dès le départ, l’artiste possédait toutes les bases et qu’il n’avait plus qu’à trouver comment les mettre en place, puis les combiner pour arriver à former un tout.

Pour aller plus loin

Vous trouverez dans la même rubrique :