Catégories
Petites précisions

Les conférences de l’artiste

Dans les années 1947-1953, Regner réalise une série de conférences en rapport avec la psychanalyse et la peinture.

Une première en 1947 tenue à Fontainebleau et Amiens sous le titre de Psychanalyse, spéculation et peinture Moderne, une seconde à Fontainebleau et Boulogne-sur-Mer en 1950 intitulée L’Inconscient et la peinture Moderne. Enfin une troisième Pour Comprendre la peinture actuelle présentée en 1953 à Boulogne-sur-Mer.

Ces trois conférences font partie des plus importants documents de la main de l’artiste et sont incontournables pour comprendre sa démarche. Ces écrits permettent de mesurer l’état de ses recherches dans ces années.

Non seulement Regner se place en tant que peintre et amateur d’art, mais essentiellement en tant que psychanalyste, ayant une vision globale de l’art de son temps, il jongle entre histoire de l’art, littérature et psychanalyse ponctuant son exposé d’exemples personnels.

En ce qui concerne la psychanalyse, la première conférence montre que le sujet est déjà bien maîtrisé par l’artiste. Il explique ses premières recherches menées sur l’interprétation des rêves. Il y donne plusieurs exemples d’interprétations de rêves racontés par ses jeunes élèves.

C’est à Fontainebleau que j’ai cherché à connaître la valeur de l’interprétation du rêve. Après une préparation de quelques semaines au cours de laquelle je me suis imprégné de tous les symboles collectifs les plus fréquents, j’ai choisi comme laboratoire d’essais, une classe de collège de jeunes filles, classe particulièrement sympathique. Et un beau jour j’ai affirmé à mes élèves que j’étais capable d’interpréter leurs rêves (affirmation téméraire qui à l’usage s’est révélée exacte ainsi que le savent les témoins). Extrait de la conférence Psychanalyse, spéculation, peinture moderne, Regner, 1947.